lundi 7 septembre 2009

The End

Voilà déjà plus d'une semaine que je suis rentrée en France. Pour le moment ça va, je retrouve mes repères, je m sens encore en vacances, une journée à Gif à replonger dans mes souvenirs étudiants, une soirée à Paris avec des amis rencontrés au Canada, et quelques jours en Provence avec la famille, le bonheur.

Maintenant c’est le dur retour à la réalité, l’ANPE, la sécu, les assedic, des mots qui ne me parlent plus trop, mais il faut que je m’en occupe…ça va être dur…très dur…ma tête est encore au Japon, il ne se passe pas un instant où je ne pense pas à mes élèves, les prof, le lycée, l'émotion monte...mon appart me manque (ma salle de bain et mon entrée délimitée pour retirer les chaussures!), mon marchand de vélo (bon après tout je l’ai déjà faite la liste de choses qui allaient me manquer, je ne vais pas recommencer). J’ai vécu 2 années vraiment formidables au Japon, et je ne suis pas prête de l’oublier. Après plus de 5 ans de vie à l’étranger, il est donc temps pour moi de poser bagages. On va voir combien de temps je vais tenir!

J’ai encore plein d’amis à voir, la famille et j’ai trop hâte! Mais PLEASE, PLEASE, arrêtez de me demander mes projets car vous le savez : j’en sais rien, NON je ne repars pas la semaine prochaine au Japon, NON je ne sais pas pourquoi j’ai quitté le Japon (la raison je suppose…), OUI je cherche du boulot, et NON je ne sais pas ce que je veux faire. OK?!

Je compte bien (re)découvrir la France, l’explorer...Il va bien falloir que je reste occupée si je ne veux pas perdre la tête! J’espère rencontrer des cars de touristes japonais à Paris et leur faire la discussion!
Bien sûr je ne me vois pas arrêter d’écrire au quotidien ce que je fais, alors pour ne pas oublier le peu de japonais que j’ai appris, j’ai décidé de le faire en japonais (mais c'est super dur!). Après tout maintenant je suis en France, vous serez bien ce qui adviendra de moi!

Alors je terminerai ce blog comme Delotte l’avait fait avec cette phrase de « je ne sais qui »:

Le meilleur endroit du monde est là où vous mettez tout en œuvre pour être heureux !

Oh et puis j’aime bien celle la aussi : « La seule chose qui puisse empêcher un rêve d’aboutir, c’est la peur d’échouer» Paul Coelho

Alors ファイトオオーー!Merci de m’avoir suivi!
(mon e-mail reste valable!)

vendredi 4 septembre 2009

Élections

Une petite dernière vidéo!
Comme vous savez peut-être, il y a eu des élections au Japon la semaine dernière. Alors ces dernières semaines, c'était l'horreur! Le Japon a tendance a voir plein de camions musicaux (ramassage de poubelles, etc.) mais aloAu centrers avec les campagnes électorales, cela n'arrêtait pas, du matin au soir! Voilà un exemple!
video
Un truc qui ne me manquera pas! :)

jeudi 3 septembre 2009

Mercredi 25 août - Tokyo, last day

Je me réveille pour le radio-taiso! Il fallait bien que je le fasse une fois! Il est interrompu par une annonce d'un TdT à Chiba-ken! Mais on continue quand même. Après un bon p’tit dej, on quitte Nagano. Je suis chargée comme pas possible, l’horreur! On a d’abord 3h de train, où je finis mon bouquin. On a une minute pour traverser le quai et monter dans un 2ème train pour 2h30. Pff, c’est long. On mange nos onigiris à midi, jouons janken pour passer le temps (et je perds alors ça m’énerve!). On a à nouveau 2 minutes pour changer de train, mais étant proche de Tokyo il y en a plus souvent donc on fait une petite pause quand même. Puis le métro et on est au capsule-hôtel juste à 15h. Le trajet fut méga long et pas très intéressant, comparé à Sendai-Niigata. J’avais un peu peur pour la capsule, avec mes bagages mais en fait on peut les laisser dans une salle. En fait la capsule c’est ça. Et j’avais un casier (avec serviette et pyjama dedans) pour mettre les objets de valeurs (entre autre sous et ordi).

On repart assez vite se balader dans Asakusa et Akihabara. On marche jusqu’à Ueno, Yoshi achète ses derniers souvenirs. Quant à Akihabara, en fait c’est la première fois que j’y vais le soir quand tout est encore ouvert, et c’est impressionnant, très électrique et manga (maid café!). J’achète une carte SD 4Gb pour mon appareil photo puis on retourne à Ueno. J’ai failli m’acheter un taiko au passage aussi, mais c’est un peu cher…!! :p Asakusa est calme maintenant, c’est agréable, et joli avec l’éclairage. Du coup, dernier équilibre oblige!!

where all started 2 years ago...

On redépose les affaires à l’hôtel et on ressort pour dîner. Grande question, que manger? Sushi, ramen, tonkatsu? C’est Yoshi qui a gagné avec ramen. On passe devant l’hôtel dans lequel je suis arrivée il y a 2 ans…le temps passe si vite.

On mange donc dans le coin, bière, ramen et gyosa. En sortant je vois un karaoke et je convaincs (sans trop de difficulté) Yoshi à y aller. C’est parti pour 1h de chants! On s’amuse bien, mais on rentre car demain réveil de bonne heure.

Il y a un bain au dernier étage. Je suis seule, mais l’eau est bouillante alors je ne reste pas trop longtemps. À 10h on se couche, et j’essaie de dormir…

bonne nuit!

du 20 au 24 août - Nagano

Day 1: Réveil de bonne heure, habitude du camping?! La mère de Yoshi enchaîne les machines! On a un super p’tit dej vers 8h. on traîne toute la matinée, ce qui fait plutôt du bien en fait!! Et nous partons vers 11h30 tous les 4 en voiture pour Tokagushi, un village à soba et santuaire au nord-ouest de Nagano, dans les montagnes forestières. On mange d’abord des bonnes soba, puis après avoir regardé le sanctuaire d’à côté, Hokosha, on reprends la voiture pour aller à Chusha. Enfin pour celui là, il faut marcher 2km dans une forêt. Très chouette, mais pleines de moustiques…bouuuhhh
Petit aprem sympathique. On est de retour vers 17h et je peux lire mes mails! Je passe du coup la soirée sur Internet à mettre facebook un peu à jour (photo et vidéo jusqu’à mon départ de Tomiya), lis le blog de Dédé et Nico, etc. et ce jusqu’à minuit!

Day 2: journée tranquille où on ne fait rien de spécial. Je ferme mon compte en banque de la poste, en transférant tout mon argent sur mon compte en France. J'espère que cela arrivera bien (5-6 jours ils ont dit!). Il fait tellement chaud que l'on part à la recherche d'une piscine, mais une est fermée (quelle idée!) et l'autre ferme juste quand on arrive. tant pis. on aura fait une belle balade via le fameux temple Zenkoji de Nagano. soirée match de volley à la télé! :)

Day 3: Enfin pour aujourd’hui une rando est prévue, avec la famille du frère de Yoshi. Ils viennent nous chercher peu après 9h (après avoir mangé un super p’tit dej!) et c’est parti. Je revois les enfants, après 3,5 ans! ils sont timides au début mais vite le courant passe. Ils sont trop mimi! ;)
En fait on va en voiture jusqu’au dernier point et il nous reste juste 800m à grimper, et cela nous prends à peine 1/2h pour atteindre le sommet de Kasadake. Il fait beau, quelques nuages, belles vues sur les Alpes japonaises, mais trop nuageux pour voir le mont Fuji, tant pis! On reste une bonne heure à contempler la vue (je prends 50000 photos!) et grignoter en buvant un café! On redescend aussi vite que l’on a monté, portant, aidant le plus jeune dans les endroits difficile. Au retour on s’arrête pour voir une cascade. On peut marcher en-dessous! c’est chouette! Et sous ma demande, on s’arrête 5 minutes à un ashi-yu, pour un bain de pieds! Bon ce n’était pas une dure rando, mais c’était très sympa, et puis pour une fois il n’a pas plu!!

On est de retour vers 15h. Le temps de grignoter encore un peu et à 4h30 on part pour aller voir un hanabi taikai. Bon après celui de Yamagata, je ne m’attends pas un truc extraordinaire et je fais bien! Tout est super bien organisé cependant, c’est impressionnant! On se gare, gratuitement, et il y a des navettes gratuites pour le lieu du festival. De là on s’installe. Il est 18h, on a 1h avant le feu. On dîne, on snack, et à 19h c’est parti! On va pas dire que je suis blasée, mais presque! Lol 1h30 de feu, pas trop extraordinaire, mais c’est chouette quand même! On repart tous en même temps, mais il y a plein de bus et tout le monde fait la queue bien sagement…ah le Japon! ;) On attend une bonne demi-heure cependant, donc on n’est pas rentré avant 22h30. J’écris quelques cartes, regarde le match de volley Chine-Japon et puis dodo.

Day 4: Aujourd'hui c'est vraie rando avec Yoshi. On va à Iizuma yama à 9h33 très exactement! Ça grimpe assez raide et Yoshi est « ojiisan », il a dû mal et je dois l’attendre sans arrêt! :p Finalement en 2h on est au sommet. Malheureusement on n’y voit pas grand-chose. On continue par un autre chemin nous amenant à une station de ski, Tokaguchi ski jou. C’est calme, c’est beau! Après une pause coca on continue notre chemin jusqu’à l’arrêt de bus initial, un bon 7km, c’est long!!
Dîner avec toute la famille de Yoshi: on va dans un restaurant buffet all you can eat. Je mange beaucoup trop bien sûr…En rentrant, on regarde le match de volley Japon-Brésil. Ça va me manquer!! Le Japon a perdu malheureusement. Puis j’enchaîne avec le DVD okuribito (Departure, le film japonais qui a gagné l'oscar l'an dernier), très beau film et je pleure comme une madeleine…

Day 5: Dernier jour à Nagano et on ne fait rien de spécial: dernière courses dans le centre-ville de Nagano de souvenirs pour Yoshi, je ferme mon téléphone (ouinnnnnnn, mais je peux le garder! Même si je ne pourrai l'utiliser en France...), etc.


Cliquer sur la photo pour voir l'album!

mardi 1 septembre 2009

18, 19 août – Sado

On prend donc le ferry à 6h du mat après un lavage rapide dans les toilettes du ferry terminal. Je me sens super cracra après 48h de voyage! Je reste en partie sur le pont du ferry, à regarder le soleil se lever. En chemin il y a une annonce pour dire qu’il y a des dauphins! On le voit sauter, trop fort!

On arrive vers 8h30, il fait encore un temps magnifique et une chaleur à crever! Mais j'ai interdiction de me plaindre après le temps pas terrible à Hokkaido!

On prends des infos : camping, que faire, etc. Je suis super déçue car aujourd’hui est le dernier jour du très fameux festival organisé par Kodo, LE groupe de taiko japonais (qui s’entraîne sur cette île et c’est pour ça que ça m’est venue en tête d’y aller). Mais c’est au sud de l’île, qui est beaucoup plus grande que je ne le pensais, et cela ne dis rien à Yoshi, donc tant pis. On reste dans le centre aujourd’hui et irons demain dans le sud pour quitter l’île…

Bref, on prend donc le bus pour Sawata, au centre-ouest de l’île, où se trouve un camping au bord de la plage. Le bureau est tout ouvert, mais il n’y a personne! On s’installe donc et laissons un mot. Pour une fois qu’on s’installe de bonne heure ET il y a un grand soleil, on peut enfin mettre nos affaires à sécher!

On prend le bus pour Aikawa, un tout petit peu au Nord : on peut louer des vélos (électriques, pas le choix!) à l’office du tourisme, de midi à 17h (heure de fermeture). C’est parti. On commence d’abord par aller vers une ancienne mine d’or, très bien à visiter. Il y a des robots pour nous montrer tout le fonctionnement de la mine, et un petit musée, ce fut très intéressant. On a mangé dans le coin, puis on a continué à se balader le long de la côte. C’est très vallonnée alors finalement la petite aide apportée par le vélo n’est pas de refus, mais j’essaie de ne pas trop l’utiliser quand même! On passe une très bonne après-midi et nous rentrons juste à temps pour un plouf dans la mer avant de regarder le coucher de soleil. J’apprécie la douche froide du camping! Le bonheur même! Nous dinons tranquillement avec nos amies les araignées, je bouquine au clair de lune en regardant des enfants faire des feux d’artifice sur la plage. Et encore une fois, dodo à 21h30! (j’vous jure ces vacances!).

Je dors très bien, et on se lève tranquillement vers 6h. On remballe tout sous une petite bruine qui heureusement ne dure pas. Marche dans l’eau. Dommage que les plages au Japon sont plutôt cracra. Enfin cela reste agréable.

On prend le bus à 8h30 pour Mano. De là pareil, on loue un vélo pour la matinée. La dame de l’info touriste est super gentille. On peut y laisser tous nos bagages et partir tranquille. Le soleil est revenu et il fait super chaud. On fait un tour sur les hauteurs pour voir divers vieux temples. C’est beau mais on se fait bouffer par les moustiques et on aurait aimé se baigner en fait! On fait 3h de vélo. On mange une bento à l’arrêt de bus avant de monter pour Ogi. Le bus est plein de collégiens (mais c’est les vacances, qu’est-ce qu’ils font là?!!) et on reste debout un moment! Dur dur! La route est belle.

Je demande quand même pour le taiko. Ah mais c’est trop tard! Bouuuhh. Il y a un endroit avec comme un musée, des workshops etc, qui est ouvert aujourd’hui mais c’est loin et il n’y a pas de bus. Bon bah tant pis. On va quand même faire l’attraction d’Ogi : taraibune, une sorte de tonneau qui set de barque. C’est impossible à manier, mais je m’en sors mieux que Yoshi! Lol je tournais en rond sur place mais j’ai fini par avancer aussi! C’était marrant.

On marche un peu dans les environs. C’est vraiment désert! Et il n’y a pas grand-chose. Alors on attend notre ferry, à 17h. Je reste sur le dock à regarder le coucher de soleil et lire, jusqu’à ce qu’il fasse trop froid.

On arrive à 19h40 à Naoetsu. On marche une bonne demi-heure pour la gare, mais devant attendre notre train pour Nagano une bonne heure, on cherche un endroit où manger (ce n’est pas une mince affaire, c’est assez glauque, il n’y a personne! C’est loin d’être Sendai!).

On arriver à presque minuit à Nagano. Les parents de Yoshi viennent nous chercher à la gare. On a droit à presque un autre repas, et une vraie super douche!! Trop bien! :)

Cliquer sur la carte pour voir les photos!

Mercredi 26 août - Bye bye Japan

J’avais mis le réveil à 4h15 mais en fait je ne dormis pas vraiment et j’ai fini par me lever avant. une lonnnngue journée m'attends! Je remballe tout, prends un café et on part à 4h40 pour prendre le premier train à 5h03. Un changement, c’est long. On arrive à 6h40 à Narita. Mon avion est à 9h du terminal 2, Yoshi à 12h du terminal 1, donc il vient avec moi.
Dès la sortie du train il y a un contrôle des passeports. On me demande « c’est une guitare »? oui. Ok merci, merci. « o, nihon-go jouzu desune »!! (votre japonais est très bon) ça me me manquer de ne plus entendre ça! Lol Queue pour les bagages, j’ai 21.7kgs (20 autorisés) mais ouf, on ne me dit rien. Et je remplis un papier pour ma guitare qui part en tant qu’objet fragile. On a un peu de temps alors on va prendre un p’tit dej, japanese style bien sûr, une p’tite dernière! Puis à 8h Yoshi me laisse à la douane. Bye bye. Je suis forte je ne pleure pas, je me retiens… je rends mon « Allien card ». Je quitte le Japon, je n’en reviens toujours pas…

Premier vold d’1h45 pour Seoul. On nous sert carrément un vrai repas! Mon voisin prend de la bière, à 10h! Je suis à l’hublot, mais au niveau de l’aile…j’ai bien failli rater le Mont Fuji!! Mais ouf, j’ai aperçu le sommet à travers les nuages!

Je ne me sens pas très bien, j’ai mal aux oreilles en plus. Je n'ai pas beaucoup d'atente à Séoul et je le passe sur l'ordi (j'le connais cet aéroport maintenant!). Le vol pour Paris dure 11h10 et me semble interminable. Il n’y a pas de nuit en fait, alors je ne suis pas particulièrement fatiguée. Je regarde des films entre 2 repas et enfin on arrive, il est 18h en France (1h pour moi).j e trouve toujours que c’est le bordel le passage des douanes ici, mais c’est rapide. Par contre mes bagages sont les derniers à arriver!! Et ma guitare est portée à la main! :p Papa m’attend à la sortie! Trop contente!! On rentre en voiture dans les légers bouchons de retour de boulot (ça va, c'est encore les vacances en France!). Et retour à la maison, après 2 ans! Je retrouve ma chambre presque inchangée. Et je retrouve ma faim pour ça:

Je me sens un peu bizarre, tristesse et joie mélangée...Et puis je suis tellement fatiguée que je me couche à 22h et dors illico sans trop réfléchir...

Lundi 17 août – en route pour Sado

On aurait dit un camp de réfugiés dans le ferry tellement il y avait de monde!! Fin de « Obon » oblige, tout le monde rentre je suppose! On était un peu les uns sur les autres. À 22h15 les lumières s’éteignent et je dors plus ou moins bien jusqu’à 4h15 : petite musique douce et lumière s’allumant doucement. Arrivant à 5h, à Hachinoe, il n’y avait pas encore de bus, et Yoshi nous oblige à nous rendre à pieds à l’arrêt de bus pour Sendai! Arrgh, 1h30 de marche avec 3 pauses!! Dur dur!

On arrive à midi à Sendai et là encore on étudie pour la suite : finalement Andrea va nous quitter là : elle dormira à Sendai et ira à Kyoto le lendemain avec son JR pass. Nous on prends le « 18 kippu », un ticket avec 5 « entrées » pour les trains JR valable sur 18 jours, et jusqu’à 5 personnes. Pas mal comme principe. Mais voilà ce qu’on doit faire pour traverser le Japon d’Est en Ouest! 4 trains, 6h!

Andrea a pris le train avec nous jusqu’à Yamadera (que je lui ai conseillé!). J’aime bien cette ligne de train, dans les montagnes. Je suis contente de quitter Sendai par là, mais j’ai quand même un petit pincement au cœur…
J’appréhendais un peu mais finalement le trajet est très bien passé : chouette paysage, lecture, dodo…

On dîne dans un conbini au milieu de nulle part. Repas le plus infect que j’ai mangé au japon! :p

Finalement on arrive à 20h à Niigata. Il s’avère qu’il y a encore un ferry pour Sado, mais Yoshi ne le sent pas et préfère dormir de ce côté, près du ferry terminal! Et nous voilà mettre la tente dans un parc (pas n’importe lequel « multipurpose park »!) près de la rivière. Bon je n’ai pas très bien dormir car c’était assez bruyant (passage de bateaux de pêche!) et j’avais peur que l’on vienne nous virer car je doute qu’on ait le droit de mettre une tente n’importe où au japon! Mais non, personne n’ai venu! On s'est levé vers 4h pour prendre le premier ferry à 6h. Pas mal notre campsite!